la meilleure raboteuse stationnaire ? explications, comparatif et avis

Raboteuse Dégauchisseuse  Ryobi

Ryobi 4892210149664 Raboteuse Dégauchisseuse, Multicolore
  • Idéale pour le rabotage et dégauchissage et usinage de bois durs et tendres
  • Règle avec curseur pour ajuster précisément la hauteur des fers
  • Les tables d’extension avec rouleaux facilitent l’avancement des longues pièces
  • Le disjoncteur arrête automatiquement l’outil en cas de surcharge
  • Buse d’aspiration - avec possibilité de raccorder un aspirateur pour garder un espace de travail propre
notre avis : Une raboteuse nouvelle génération assez simple d’utilisation et surtout avec un prix compétitif. Avec sa puissance 1900 watts et ses 9000 Tr/min c’est un produit performant. On aime la profondeur de rabotage qui est ici un vrai plus.  On notera qu’un disjoncteur intégré évite toute surcharge ce qui permet de ménager son outil dans le temps.

Raboteuse Makita 2012NB

Makita – Rabot automatique 304mm 1650W – 2012NB
  • MAKITA 2012NB - Cepillo de regrueso 1650W 8500 rpm 27 kg ancho 304 mm corte hasta 3 mm
  • Vitesse à vide max. 8500 tr/min
Notre avis : Une raboteuse idéal pour les petites et moyenne section. Sa capacité a sortir des planche fine et bien lisse avec très peu d’arrachement en fait un excellent produit. Sa puissance de 1650 watts et ses 8500 Tr / minutes sont largement suffisant pour un usage familiale.
  • Puissance de l’outil : 1650 W
  • Vitesse max. 8500 tr/min
  • Largeur de rabotage 304 mm
  • Hauteur de coupe 150 mm
  • Vitesse d’avancement 8,5 m/min.
  • Profondeur de rabotage 3 mm

Raboteuse Dewalt DW733-QS

DeWalt DW733-QS - Cepillo de Regrueso Portátil 1.800W
  • Conçu pour la mobilité
  • Conception à 4 colonnes pour une plus grande stabilité de la tête qui offre une finition de surface parfaite
  • L'outil peut être fixé sur un banc grâce aux trous insérés dans la base
  • Puissance: 1000 W, Vitesse de vide 10000 tr / min, Max. 317 mm, Max. Profondeur de brossage 2 mm, Max. Capacité d'épaisseur 152 mm, vitesse de puissance 8 m / min, poids 33 6 kg, largeur 310 mm, longueur 520 mm, hauteur 445 mm
Notre avis : Une très grande puissance et aussi une énorme qualité de finition comme beaucoup d’outil de la marque. Avec ses 10000 Tr/min c’est une des produits les plus puissant. Nous avons ici un avancement de 8M/ minute ce qui permet un usage assez rapide et intensif pour ses travaux à la maison.
  • Puissance de l’outil : 1800 W
  • Vitesse max. 10000 tr/min
  • Largeur de rabotage 310 mm
  • Hauteur de coupe 152 mm
  • Vitesse d’avancement 8 m/min.
  • Profondeur de rabotage 2 mm

Que ce soit dans un travail de construction d’un chalet en bois, la création d’un bureau ou la rénovation d’un meuble, la raboteuse stationnaire offre de très nombreuses possibilités. Son intervention permet d’obtenir un bois parfaitement calibré et une surface plane.

Néanmoins, avant de vous lancer tête baissée dans l’acquisition d’un tel équipement, il est important de considérer les caractéristiques essentielles pour vous retrouver avec un appareil en adéquation avec votre usage. Parmi ces caractéristiques essentielles, vous retrouvez la puissance, la table, l’ergonomie et les fers.

Définissez dans un premier temps votre utilisation

Si vous êtes un menuisier amateur, c’est-à-dire que vous travaillez de manière occasionnelle le bois tendre, il faudra alors choisir une raboteuse stationnaire d’une puissance comprise entre 1200 et 1600 watts. La profondeur de passe doit être minimum de 2 mm et la table de 200 à 250 mm.

Concernant les réglages, privilégiez les commandes par volant avec une ouverture papillon. Pour plus de sécurité notamment sur le travail du bois en petite section, choisissez également un équipement avec un poussoir.

Si par contre vous êtes un menuisier averti, vous devez certainement travailler plus régulièrement les bois tendres et les bois durs. Dans ce cas-là, la puissance de la raboteuse stationnaire doit être comprise entre 1600 et 2200 watts. Privilégiez cette fois-ci une profondeur de passe de l’ordre de 3 mm avec une table avec une dimension de 250 à 400 mm. L’ouverture s’effectuera cette fois-ci par rabotage ou relevage avec encore une fois des réglages par volant ou pourquoi pas en commandes numériques.

Enfin, un menuisier professionnel choisira une raboteuse stationnaire pour travailler quotidiennement n’importe quel type de bois. La puissance ne doit pas être inférieure à 2200 W avec une profondeur de passe pouvant atteindre 5 mm. Concernant la table, ne descendez pas dans une dimension inférieure à 400 mm.

Les matériaux et les dimensions de la raboteuse stationnaire

Suivez systématiquement ce principe. Plus les tables possèdent une dimension conséquente, plus vous serez à l’aise pour travailler. C’est un critère bien souvent négligé et pourtant essentiel, car il conditionne la longueur des bois sur lesquels vous pouvez travailler en toute sécurité.

Avec une table plus longue, vous aurez une certaine facilité d’exécution et une très grande stabilité. Si malheureusement ce n’est pas le cas, vous risquerez de vous retrouver avec un bois mal raboté. Certaines raboteuses stationnaires offrent une longueur de table pouvant atteindre 3000 mm. Très agréable pour travailler, vous devez néanmoins disposer de l’espace nécessaire dans la pièce où vous positionnez votre équipement.

Concernant la matière de la table, vous n’avez que deux choix possibles. Une matière en fonte acier, particulièrement robuste et qui assure une meilleure stabilité sur la machine, car la matière atténue les vibrations. L’autre possibilité concerne une matière de la table en fonte d’aluminium.

Plus légère, elle demeure néanmoins plus fragile par rapport à la première solution. Au final, peu importe la matière que vous choisissez car les deux sont rectifiés et sont équipés de lèvres antibruit. De plus, les tables sont généralement accompagnées d’un guide en aluminium. De façon perpendiculaire à la table, c’est une excellente façon de dégauchir les chants en toute sécurité. Sur certains modèles, il est possible de régler l’inclinaison de 90 à 135°.

Le réglage et l’ouverture de la raboteuse stationnaire

L’outil offre trois dispositifs distincts qui doivent être pris en considération encore une fois en fonction de votre usage. L’ouverture par relevage est un dispositif rapide qui permet de relever la table qui est positionnée au niveau des charnières. Grâce à cela, l’encombrement devient moindre. Cette ouverture s’oppose à l’ouverture papillon qui comme son nom l’indique signifie que la table se sépare en deux.

Pour y parvenir, il faudra enlever le guide afin de réaliser cette opération. Cela nécessite un réglage supplémentaire pour avoir une coupe nette. La dernière possibilité concerne le dégauchissage et le rabotage de manière indépendante. C’est extrêmement pratique lorsque vous avez besoin d’utiliser les deux fonctions surtout que vous pouvez utiliser le capot d’aspiration pour une meilleure visibilité.

Les fers de la raboteuse stationnaire

Les fers contribuent à la qualité de la coupe. Les fers traditionnels sont un choix courant qui assure peu de vibrations. Néanmoins, vous devez les réaffûter régulièrement et les régler pour obtenir plus de précision. Ils s’opposent aux fers jetables à positionnement centrifuge qui n’ont pas besoin d’affûtage. Le réglage est automatique mais attention un arbre spécial est nécessaire pour les disposer. Enfin les fers jetables positionnement magnétiques combinent astucieusement la praticité du jetable avec un réglage mécanique automatique.

Pourquoi investir dans une raboteuse stationnaire ?

La raboteuse stationnaire est un équipement indispensable lorsque vous souhaitez travailler le bois. L’outil vous permet d’aplanir n’importe quelle surface pour un travail absolument remarquable. Néanmoins, face aux différents modèles existants sur le marché, il est préférable d’investir uniquement dans une raboteuse par rapport à votre utilisation. Inutile d’avoir un budget plus conséquent si vous n’allez pas utiliser le plein potentiel de la machine. À l’inverse, un achat premier prix risque de vous décevoir pour un usage plus intensif.