Bricolage

comment choisir son niveau laser rotatif et l’utiliser de la bonne façon ? explications, comparatif et avis

Le mot « laser » désigne la forme abréviée de « Light Amplification by Stimulated Emission of Radiation » que l’on peut traduire comme suit : « amplification lumineuse par émission stimulée en un faisceau très puissant ».

Le niveau laser rotatif quant à lui servira dans de nombreux cas de figure relatifs au BTP, tel que les travaux publics, le bâtiment ou encore l’architecture paysagiste.
Cet appareil est indispensable pour les travaux d’intérieur, d’alignement ou de nivellement. Quelques minutes suffisent à déterminer les dimensions d’un espace avant d’entamer le chantier.
Son usage permettra de poser rapidement les carrelages, les cloisons ou effectuer les reports d’angles par exemple. Il est également possible de prendre des mesures durant des situations défavorables, et ce, à l’aide du niveau laser rotatif extérieur. Actuellement, plusieurs marques inondent le marché du niveau laser notamment Bosch, Leica, Go Fennel, Dewalt, Laserliner, Stabila, Huepar…. etc.

Cet article vous accompagnera dans le choix de votre appareil. Vous bénéficierez aussi de conseils d’utilisation pour profiter pleinement de votre nouvelle acquisition. Mais la première question à se poser est de connaitre le prix d’un laser rotatif.

Combien ça coute un laser rotatif ?

Les éléments à retenir pour un choix pratique

Quelle qu’en soit la nature des travaux, la précision demeure un fondement indiscutable !
En effet, l’alignement, l’horizontalité ou la verticalité en matière de longueur, de hauteur et de surface doivent être parfaitement précis, car ces exigences influenceront sans nul doute le résultat final.

Parmi les multiples modèles en vente, chacun est adapté à un type de travaux.
Il est donc important de définir en amont vos besoins.

Voici un bref tour d’horizon des catégories de niveau laser :

Le laser de chantier

Il permet l’implantation ainsi que l’alignement sur des chantiers possédant une longue portée.

Le laser croix

Ce laser est principalement utilisé en intérieur. De façon simultanée, il permet l’alignement vertical et horizontal. Notons que certains lasers possèdent plusieurs faisceaux lasers.

Le niveau laser à points

Il s’agit là d’un niveau laser d’intérieur qui marque précisément les aplombs angle à 90 degrés grâce à la projection de points.
Sa précision est comprise entre 0,5 et 0,8 nm/m.
Disposant également d’une distance de projection, cette dernière allant de 5 à 20 m (en fonction du modèle).

Le niveau laser à lignes

Parfait pour la pose de moulure ou de plinthes, ce niveau laser dédié aux travaux d’intérieur fonctionne de la même manière que le niveau laser à points. Seule différence, il émet une ligne visible.
Suivant les modèles, sa distance de projection diffère entre 5 et 20 m pour une précision similaire.

Parmi tous ces prototypes, notez que certains proposent en plus une auto-stabilisation automatique.
Comme quoi, la technologie a de bons côtés !

Les dix lasers rotatif à connaitre avant de se lancer classé par prix

3) Des conseils d’utilisation et de sécurité

Mettre en marche le niveau laser

Une fois le niveau laser activé, sa tête se mettra automatiquement à niveau.
Si son inclinaison est supérieure à 4 degrés, sa tête s’arrêtera de tourner et un voyant d’avertissement s’affichera en rouge.

Plan vertical

Afin d’obtenir l’alignement idyllique sur le plan vertical, le niveau se règle de façon automatique.
Pour cela, vous n’aurez qu’à le basculer. Il peut être installé à même le sol comme sur un trépied.

La ligne inclinée

Il est possible de bloquer la tête rotative dans le but de reporter une ligne inclinée jusqu’à 10 %.
À l’aide de la télécommande, sélectionnez la touche « pente manuelle » puis choisissez le bon axe d’inclinaison.
Enfin, appuyer sur la flèche d’inclinaison positive ou négative de la tête.

Aplomb

Une fois le niveau sous tension, l’appareil émettra 2 points rouges : un au sol, l’autre au plafond.
Ces 2 points permettent de repérer l’aplomb pour l’installation des montants de plaques de plâtre ou encore de mettre en place de futures cloisons. il peut aussi être utilisé sur son établi de bricolage pour un ajustement spécifique.

Protéger ses yeux avant l’utilisation

Selon leur potentielle de dangerosité pour les yeux, les lasers obtiennent une classification allant de 1 à 4.
Tous les niveaux lasers basiques possédant une puissance de 1 mW (milliwatt) se trouvent dans la 2e classe.

S’agissant d’une utilisation courante, ce type de niveau laser ne constituent pas de réel danger. Toutefois, il ne faut surtout pas placer le faisceau en direction de vos yeux. Ne jamais le fixer !
Cet appareil ne devra pas être utilisé en présence d’enfants. Jeunes et fougueux, ils pourraient chercher la provenance du rayon et par extension tenté de jouer avec.

Le niveau laser rotatif est un appareil indispensable pour les professionnels.
Sans lui, le diamètre précis d’un chantier ne pourrait pas être apporté, ce qui engendrerait une absence d’adéquation dans les plans de construction ou de travaux.
Le choix de votre niveau laser rotatif devra être mûrement réfléchi. C’est une décision qui prendra forme en fonction de vos besoins.
En cas d’interrogations plus poussées, n’hésitez pas à consulter des professionnels du milieu ou à demander l’avis d’utilisateur ayant déjà acquis le modèle que vous ciblez.