Nintendo Nes mini : le retour d’une légende. Notre avis et explications

Pour qui a été enfant à la fin des années 1980, la console Nes est plus qu’un souvenir : c’est une révolution dans l’univers des loisirs, qui a bouleversé les habitudes de jeu de toute une génération. Inaugurant l’ère mythique de Nintendo et de Super Mario, jamais démentie depuis, la Nes a dès ses débuts marqué les esprits avec son design compact et ses cassettes à insérer par l’avant.

Récemment, la vogue pour les consoles rétro a poussé les fabricants à proposer des versions réadaptées de leurs best-sellers : en témoigne la Nes mini, qui ne nous promet rien moins que de replonger en enfance ou de découvrir une formidable époque révolue. Alors, pari tenu ?

Promo ++
Console Nintendo NES Classic Mini
  • Contenu :
  • la console Nintendo NES Classic Mini avec 30 jeux intégrés
  • Jeux intégrés : Balloon Fight - Bubble Bobble - Castlevania - Castlevania II: Simon’s Quest - Donkey Kong - Donkey Kong Jr. - Double Dragon II: The Revenge - Dr. Mario - Excitebike - Final Fantasy - Galaga - Ghosts’n Goblins - Gradius - Ice Climber - Kid Icarus - Kirby’s Adventure - Mario Bros. - Mega Man 2 - Metroid - Ninja Gaiden - Pac-Man - Punch-Out!! Featuring Mr. Dream - StarTropics - SUPER C - Super Mario Bros. - Super Mario Bros. 2 - Super Mario Bros. 3 - Tecmo Bowl - The Legend of Zelda - Zelda II: The Adventure of Link
  • 1 manette Nintendo Classic Mini: NES (manette classique et manette classique pro Wii compatibles)
  • 1 câble hdmi

Une fidélité à toute épreuve

Dès l’ouverture de la boîte, on retrouve non sans émotion l’étrange impression de revenir trente ans en arrière. Que ce soit l’illustration du carton, la console et sa manette à l’intérieur, tout a été repensé comme une copie conforme (même si la machine elle-même, rétrécie, tient aujourd’hui dans la main).

Le visuel de la Nes mini est un jumeau de sa grande sœur : mêmes couleurs, identité des matériaux et de l’apparente épaisseur du plastique de la coque, boutons power et reset, inscriptions avec la typographie d’origine. Le constructeur a même implanté un capot (factice), qui offre l’illusion de pouvoir ouvrir la console pour y glisser un jeu. Seule concession évidente à la connectique moderne : les ports de branchements, ceux de la Wii pour les manettes, et hdmi pour le lien à l’écran.

La manette elle aussi présente les mêmes spécificités que celle d’antan, sans avoir été miniaturisée, avec ses boutons rouges, sa croix directionnelle noire, et ses célèbres coins rectangulaires, peu confortables mais tellement évocateurs. Une fois branchée, on retrouve une interface simple, que l’on s’approprie immédiatement. Celle-ci imite le code graphique de l’époque, avec ses larges pixels, et surtout un large catalogue de jeux intégrés à la mémoire interne.

Des jeux d’anthologie

Comment ne pas évoquer l’excitation presque enfantine qu’il y a à faire défiler les titres proposés, que l’on peut lancer après un simple appui sur la touche Start ? La Nes mini vous offre 30 jeux cultes, parmi lesquels les trois Super Mario Bros, Double Dragon 2, Castlevania, Kirby’s adventure, Zelda I et II, Megaman II…

Une courte sélection de quelques-uns de ces titres suffirait déjà largement à faire le bonheur des joueurs nostalgiques, mais les retrouver tous réunis apparaît comme un véritable trésor. La qualité de l’émulation est au rendez-vous, avec netteté. Que ce soit sur le plan visuel ou sonore, on est éblouis par le travail de restitution accompli ici, des conditions idéales pour se replonger au cœur d’aventures légendaires.

Chaque titre s’affiche en qualité 720 p, mais demeure incompatible avec le format 16/9e moderne : attendez-vous à retrouver des bandes noires de chaque côté de la fenêtre de jeu. Il vous sera même possible, via le menu des options, de privilégier l’affichage originel, comme au temps des heures passées assis devant une vieille télévision cathodique.

A quelques détails près

Aussi grisante que soit l’expérience pour l’enfant qui sommeille en nous, le passionné se doit de relever quelques manques qui viennent troubler la perfection de l’expérience. Le câble de la manette, tout d’abord, bien plus court que l’original, avec seulement 75 cm de long : autant dire qu’il oblige à se tenir devant la console, et interdit toute session de jeu depuis son canapé, à moins d’être très près de l’écran.

Cela dit, étant donné que la touche Reset sert désormais à afficher le menu, il faudra se lever souvent. Dommage également de ne pouvoir ajouter de nouveaux jeux, en supplément de ceux du catalogue intégré, et auxquels on aurait aimé se frotter.

Il faudra donc se contenter de ce qui est offert, sans pouvoir aller plus loin. Enfin, côté connectique, le point noir reste l’absence d’adaptateur secteur. Aucun n’est fourni dans la boîte, ce qui force à avoir recours à celui de nos smartphones. Certes, nous en possédons presque tous, mais la démarche interroge, et il peut s’avérer frustrant de ne pouvoir profiter de cette console en raison de ce détail.

Un objet incontournable

La Nintendo Nes mini est d’abord et avant tout calibrée pour les adultes qui ont connu son inoubliable ancêtre, ou ceux qui seraient curieux de vivre une autre expérience vidéoludique. Elle déroule ses promesses de bonheur frénétique et immédiat : branchée et mise en marche en quelques secondes, elle fait retrouver parfaitement, et plus esthétiquement même, le frisson de jeux de référence.

Progresser dans les niveaux devient enfin envisageable grâce aux sauvegardes, ce qui lui permet de gagner tous les publics. Réussie sur le plan du design et de la jouabilité, c’est une console rétro presque indispensable, proposée à moins de 60 €, ce qui devrait convaincre plus d’un curieux.

Le test complet par un youtubeur

Aperçu Produit Evaluation Prix
Console Nintendo NES Classic Mini Console Nintendo NES Classic Mini 165,00 EUR